VOLE ! PAPILLON...

VOYAGER UTILE AU SENEGAL

 L’Association Vole ! Papillon… vous propose une formule de voyage rassurante à 180 km en dessous de DAKAR, sur une île nommée MARLODJ, à 5H d’avion de Paris ou de Bruxelles, les 180 km vous les ferez en Taxi brousse en 3H, il ne vous reste plus qu’une demi-heure de pirogue à moteur pour mettre les pieds dans un vrai paradis.

Pas un Paradis pour touriste en mal de soleil, non, une terre sans parasol ni odeur de crème à bronzer, une terre vraie, sans moteur, seulement le bruit des vents caressants et des oiseaux multicolores.

Vous pourrez nous rejoindre pour des raisons diverses :

  • Rencontrer, sur cette île, des habitants accueillants, gentils et joyeux malgré leurs peines,
  • Faciliter ainsi les échanges de culture et de langue,
  • Vous rendre utile auprès d’eux et les aider dans leur tâche quotidienne tout le temps de votre séjour.
  • Participer selon votre choix à aider :
    • Le dispensaire,
    • L’Ecole maternelle ou élémentaire,
    • Ou même l’église,
    • Aller à la pêche et accompagner le chef de famille,
    • Participer à la confection de bijoux ou d’un artisanat,
    • Travailler dans les champs pour les récoltes ou les plantations,
    • Ou simplement aider des personnes âgées…

 

Je vous laisse le choix, il y a encore bien d’autres actions à faire sur cette île de 11 km par 18 km…

Quatre villages se partagent l’espace, dont MARLODJ, le plus grand village, en partie catholique, les prêtres italiens sont passés par là…

Catholiques et Musulmans font bon ménage, on s’entraide et la vie s’écoule sans trop d’histoires.

On apprend vite le rythme et le contact est facilité par le sourire et la politesse qui sont cultivés dès la naissance, et ce, chaque fois que vous croiserez une personne sur ces petits sentiers.

En effet on voyage à pied, où en « charrette » tirée par des petits chevaux ou des ânes… pas de moteur.

Les bruits que vous entendraient sont les moteurs des pirogues qui font la navette, mais seulement si vous vous approchez du rivage du grand fleuve le « Saloum », si large qu’on le confond avec l’océan qui l’abreuve.

J’avais 15 ans, lorsque dans la cuisine, face à ma mère, je lui ai annoncé qu’un jour, j’aurai une fille qui s’appellerait Céline et que j’irais au Sénégal. Pourquoi, je ne le savais pas.

J’ai bien une seule fille, qui s’appelle Céline et j’ai attendu 40 ans pour mettre les pieds sur la terre Sénégalaise.

Je sais pourquoi aujourd’hui, j’ai quelque chose à y faire, à y apprendre ou tout simplement à partager.

Les habitants m’ont reconnus et ne se sont pas trompés, ils ont sus tout de suite que je n’étais pas une touriste comme les autres…

C’est pour toutes ces raisons que je vous propose de me suivre dans cette aventure, vous pourrez choisir la formule ou la durée qui vous convient, on s’occupe de tout, de l’aéroport à votre retour au même aéroport.

Il est important aussi que vous sachiez que grâce à votre voyage et à toutes les personnes qui pourront savourer cet échange, de mi-décembre à mi-mai, nous pourrons offrir un salaire à la semaine ou mensuel, à des personnes qui géreront sur place votre passage.

Je pense à Ferdinand, qui gère les finances et les relations entre vous et ses amis : Le piroguier, le ou les taxi, le restaurant en les personnes de Marie et sa mère Angélique qui vous proposeront des plats locaux délicieux, et bien d’autres personnes.

Vous serez logés chez l’habitant choisi, et vous prendrez vos trois repas ensemble chez Marie.

Vos idées sont les bienvenues, c’est un challenge difficile, mais je sais qu’il doit exister et qu’il est utile. J’ai l’habitude d’aller au bout de mes projets, donc je vous attends.

Les premières inscriptions peuvent se faire, pour un séjour d’une semaine ou plus selon chacun.

(voir dossier dans Vole ! Papillon... (PDF)

Visitez notre site : http://www.web-artisan.fr

Publicités