ACTUALITÉ A LA UNE

Joëlle DUCHEMIN

Mon parcours ne pourrait pas se résumer ici en quelques lignes, toujours est-il qu’il est particulièrement « insolite »… aujourd’hui, grâce à toutes ces expériences, je me suis entièrement consacrée à aider « l’être humain », pas seulement dans ses souffrances physiques mais aussi dans ce mal de vivre. Les bleus de l’âme deviennent coutumiers.

Grande entreprise me direz-vous ! C’est vrai, je l’avoue cela fait parfois peur, mais je reçois de si haut, je suis si guidée, que ma confiance est grande. Mes peurs, mes doutes se sont effacés. J’avance dans cette vie que l’on dit exceptionnelle pour moi, « hors norme » avec l’impression de vivre la vie d’une autre !

Joëlle DUCHEMIN

Pourquoi travailler avec Joëlle DUCHEMIN

sur ses mémoires ancestrales et comment ?

3 rendez-vous minimum sont conseillés, tous les 6 mois.

En capital, ce travail est unique  en son genre (voir parcours de Mme DUCHEMIN ci-après)

Le travail se fait par pallier, il est défini par Joëlle, selon les résultats et son ressenti.

On peut travailler sur :

  • l'arbre familial
  • l'enfant intérieur
  • la mémoire fœtale

Les outils se distinguent toujours individuellement, ensuite l'entretien se fait tout au long de votre existence.

Votre descendance et la descendance de votre famille bénéficieront des échos de votre travail.

Mais pensez que vous faîtes en priorité pour vous.

Merci de votre confiance

Joëlle DUCHEMIN 

 

 

Joëlle DUCHEMIN, son parcours

On mémorise toujours au cours de sa vie des dates importantes, comme sa naissance ou son mariage, moi ce sont deux dates phares :

  • Le 6 juillet 1987 :

J’ai 34 ans et je suis électrocutée par la foudre sur le Mont-Alaric (entre Carcassonne et Narbonne),

  • Le 2 novembre 2002 à 2 H du matin :

Je vis une étrange cérémonie cosmique… La première date, c’est une initiation par le feu, sur un ancien Mont Cathare. Je voyage de l’autre côté du miroir, il m’est permis de connaître la vie après cette vie et de ne plus avoir peur de la mort. C’est une Renaissance !

  • La deuxième date, je reçois un cadeau inestimable :

Un décodage unique pour ranger les greniers familiaux et traduire facilement les nœuds, les souffrances ancestrales !

  • De 1990 au 2 novembre 2002 :

J’exerce ma passion de Naturopathe Iridologue (*), où je m’applique à traiter des pathologies diverses avec les plantes, les produits naturels.

  • A partir du 2 novembre 2002 à 9H du matin :

J’entreprends, sans vraiment comprendre de déprogrammer mon premier arbre généalogique ?

Avec le recul je me rends compte, qu’un faible pourcentage de patient du Naturopathe que je suis, résiste et continue à me consulter. Pourtant, tout s’enflamme et évolue, puisque j’ai compris à compter de cette date que la vie n’existait pas sans ce tandem extraordinaire qui est l’association du corps et de l’esprit. Il n’était donc pas juste de traiter seul le corps.

Comment me désigner : Je me sens un « passeur », celle qui tient la main de l’autre, pour l’aider à passer de l’autre côté de la rive et le mettre plus à l’abri…

Joëlle DUCHEMIN

(*) ancienne élève du Pr Robert MASSON

 

Publicités